Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2018 3 17 /01 /janvier /2018 17:34

Nous nous y sommes pris 8 mois à l'avance pour préparer ce voyage. L'agence TOURMALINE a été notre interlocuteur sur place. On peut communiquer avec elle en Français et ils sont très réactifs. Nous avons décidé du parcours, ils nous ont conseillés et ont réservé les campings sans répercuter une quelconque hausse sur les tarifs. Je conseille vraiment cette agence locale qui nous a aussi réservé le 4X4 avec 2 tentes sur le toit et tout le matériel de camping.

Petite précision qui peut avoir son intérêt: la nécessité d'avoir une personne de grande taille pour hisser les tentes, accéder au frigo, replier les tentes... 

Mais ce mode de découverte de la Namibie est exceptionnel pour goûter à la beauté des paysages , pour être immergé dans la faune et la flore, pour éviter l'écran du lodge . Les campings sont bien organisés , offrent des emplacements très spacieux, sont presque tous dotés de brais pour le barbecue, de points d'eau et de toilettes correctes.

Et c'est parti pour une conduite à gauche et pour 5500km dont les 3/4 seront des pistes souvent très praticables . on peut y rouler jusqu'à 100km/h parfois.

4 jours superbes chez les SAN JU /HOANSI

Notre première halte est au WATERBERG. Les bas côtés de la piste sont occupés par des dizaines de phacochères, petites bêtes qui amusent les découvreurs de l'Afrique Australe que nous sommes. Le camping Waterberg est notre première expérience de couchage mais un énorme orage viendra rendre la nuit moins calme que l'on aurait pensé. Et cette échelle métallique qui pourrait attirer la foudre et la situation du véhicule sous un arbre.... Le cadre doit être bien beau au pied du plateau mais la météo ne nous permettra pas d'en jouir.

Nous nous dirigeons vers Grottfontein et Tsumkwe que l'on atteindra pas pour accéder jusqu'à un village Bushman ( Grashoek) où l'on découvre la vie traditionnelle de ces petits hommes.... et là...c'est un grand moment !

Danse  traditionnelle, les chants sont particulièrement beaux ! Nous avons choisi en arrivant au village les activités que nous souhaitons avoir pour 2 jours.

 

Le lendemain visite du Bush avec un vieux chasseur et notre interprète en Anglais. On y cherche des tubercules , des plantes médicinales, du baume du tigre, des racines qui servent de réserve d'eau dans cet univers extrêmement sec, on apprend à faire le feu avec le frottement de 2 bois de Mopane, 

 

Ce sont des patates qu'elle accroche à ses oreilles et qu'elles nous fera cuire à notre retour au village.

Il faut seulement quelques minutes pour faire naître le feu en se servant de sable dans les trous du Mopane pour favoriser la friction entre les 2 bouts de bois.

Revenus au village , nous fabriquerons des bijoux avec des graines d'arbres et des perles faites avec des oeufs d'autruches.

Il construira arc et flèches et s’entraînera à tirer sans arriver à concurrencer leur talent au tir. Les liens sont en tendon de girafe et la corde vient d'être fabriquée sous nos yeux avec des végétaux. Magique quand on a l'habitude de se procurer les produits tous prêts....

Une visite à ne pas rater si l'on souhaite comprendre un peu mieux la vie traditionnelle des Bushmen dans ce milieu hostile et sec du Kalahari. Deux journées très conviviales et pleine d'expérimentations et de découvertes ! La visite et le camping ne peuvent pas être réservés à l'avance et l’accès est un peu délicat avec la piste sablonneuse,mais l'expérience est inoubliable !

Départ pour Nhoma safari camp.

Nous sommes hébergés dans le camping ( qui jouit d'un bel emplacement et sert de bons repas ) et avons réservé par Tourmaline une activité chasse avec les San. 

C'est un moment très agréable car notre équipe de chasseurs est conviviale, communicative, et très pédagogue! On apprend dégager la racine qui servira de carquois.

Ils ne portent qu'un "string " en peau d'élang , sur 2 fesses magnifiquement rebondies sous un buste filiforme. Puis à nouveau, c'est la naissance du feu que l'on allumera nous mêmes en frottant 2 bâtons de mopane.

Magique de saisir les premières fumerolles sur les brindilles ! La démonstration du piège à collet est très pédagogique et nous l'expérimenterons nous-mêmes. Leur instinct de chasseur est évident. Ils suivent les traces, repèrent et sondent les terriers de porcs épics et les trous dans les arbres. Avec une immense perche terminée par un crochet ils cherchent du miel, reniflent le bout du crochet. pas de chance aujourd'hui, pas de miel déniché.

Leur talent théâtral est indéniable. Ils miment tour à tour les scènes de chasse, l’affût, le tir, la fuite de l'animal blessé, sa mort, le dépeçage, son partage avec les différentes familles de la concession, le tout ponctué par les clics de leur langue si particulière.

 

Après avoir déterré un gros tubercule, avoir râpé puis pressé sa chair, ce Bushman en recueille le précieux liquide qui lui permet de s'hydrater dans le Bush. Beaucoup trop amer à mon goût...En fin d'après midi nous visitons le village qui surplombe la plaine. De toutes petites cases en chaume et bambous sont disséminées. A l'intérieur pas de lit, juste de quoi poser quelques habits. Les femmes ne portent pas de jupes en peau mais un mélange de boubous et de tenues occidentales. Elles ne sont pas particulièrement avenantes mais répondent à nos questions.

Puis elles s'installent au milieu du village pour nous montrer un jeu d'habileté avec une balle qu'elles font passer derrière leur dos à une coéquipière. Entrainées par le chant d'un chœur de femmes , elles ne doivent pas la faire tomber même quand les hommes tentent de l'intercepter. Je trouve ce jeu interminable. On ne nous en proposera pas d'autres. Les chants sont beaucoup moins variés qu'à Grashoek, le village précédent, les femmes moins souriantes, nous moins intégrés.

Mélange de générations à Grashoek qui rendait ce moment si vivant. le soir, c'est la danse de soins devant un grand feu. Les femmes alignées entament des chants alors que les chefs du village commencent à remuer leur buste avant de rentrer dans ce qui pourrait être une transe. Ils soignent femmes et enfants :véritablement ??? Nous ne saurons pas si ce moment fut une véritable séance de soins ou un simulacre... Ceci dit les chants se sont arrêtés dès notre départ...alors que l'auditoire était encore là...Nous resterons avec nos questions mais le moment fut fort et a imposé le respect.

A Nhoma , une partie des fonds revient seulement à la population, à Grashoek, c'est géré par la communauté elle-même et tout leur revient. En conclusion nous avons préféré Grashoek, très authentique selon moi, très gai aussi avec situations ludiques de danses et de tir à l'arc auxquelles nous avons participé. De plus, les jeunes générations participaient avec enthousiasme. On a eu l'impression de permettre une certaine continuité de la tradition, les vieux perpétuaient les gestes ancestraux devant les générations suivantes et nous en faisaient profiter.Bel échange qui nous a complètement séduits tous les 4 !

 

Direction ROY'S camp transit obligatoire pour couper le trajet jusqu'à CAPRIVI

L'emplacement de camping est superbe, bien ombragé, bien équipé, le lodge attenant a une belle déco rustique et permet enfin d'avoir le wifi....on assiste à un défilé d'oiseaux superbes : toucans, pintades, oiseaux bleu métallique sous l’œil curieux des écureuils

 

RUNDU est le passage obligatoire pour les courses et le plein d'essence. On y trouve de tout mais le retour à la civilisation n'est pas un moment agréable.

Direction BAGANI pour le camping Mahangu Lodge :450 km , 6/7h

Notre emplacement est situé sur les rives de l'Okavango; au premier plan pour observer le vol des Ibis, pélicans,spatules... Sur la berge d'en face, un crocodile placide .

Le soir, un bruit étrange dans le buisson juste derrière nous alors que nous mangeons. Un ranger, escopette sur l'épaule vient nous souhaiter une bonne nuit... Pas très rassurant... Quelques renaclements supplémentaires suffisent à nous faire grimper dans l'espace sécurisé de notre tente.La nuit sera ponctuée de bruits bizarres comme une tronçonneuse que l'on tenterait d'allumer à plusieurs reprises.... Voilà le responsable entrevu dans le fleuve sous l'éclairage de la lune à travers la moustiquaire !

 

Le lendemain, Fabien , un Namibien noir passionné et passionnant nos amènera en bateau sur les rives de l'Okavango depuis le camping.Il nous fait découvrir crocodiles,phacochères, waterbuck, hérons, spatules et guépiers magnifiques!

 :

 

Fabien sonde en permanence le fond de l'eau car ces animaux à l'air débonnaire pourraient renverser l'embarcation s'ils se sentent dérangés...

Visite très enrichissante mais l'après midi a parc de Mahangu nous réserve d'autres surprises...  Très facile d'accès depuis le camping, parcouru par des pistes étroites mais faciles, toute une faune s'offre à nous.

Les animaux, protégés, ne sont pas farouches et traversent souvent devant le véhicule. Koudous,Hippotragues endémiques, singes, zèbres, et surtout celui qe l'on attend impatiemment, le magnifique éléphant !

 

 

 

Il est possible de descendre du véhicule dans ce parc, et regarder la vie sauvage sans aucun écran est un vrai bonheur !

 

Des troupeaux d'antilopes, des hardes de babouins et quelques phacochères se mélangent aux pachydermes.

Mais un spectacle moins réjouissant nous glace à l'approche de l'Okanvango, une dizaine d'hyppos git au milieu du fleuve, dévorés par d'opportunistes charognards.Que s'est-il passé? Seuls 2 ou 3 rescapés s'agitent dans ce cimetière...pour combien de temps seront-ils épargnés? Nous apprendrons qu'ils sont contaminés par l'anthrax malgré les barrières sanitaires qui arrêtent les véhicules le long du trajet, suppriment les oeufs frais, la viande non cuite, les fromages dans le sens nord /sud du pays. Dans l'autre sens le service vétérinaire ne  fouille pas le véhicule.

Nous quittons ce désastre et cette puanteur pour aborder une piste de latérite s'insinuant entre d'élégants arbres verts. Et là, la vie reprend ses droits.

Journée magique ! Un endroit à ne pas rater ! Tout aussi passionnant que le parc d'Etosha !!!

EN ROUTE POUR LA BANDE DE CAPRIVI ET CAMP KWANDO: 300km/4 h

Kongola abrite un joli camping attenant au lodge dont on peut bénéficier des installations confortables : piscine, belle plateforme au dessus de la rivière,bar et restaurant. Nous avons un emplacement immense avec douche et toilettes privées entourées d'un cannis sous un arbre qui sert d'axe à la douche. Visitons le living museum de Lizauli 3ème de ce genre et pourtant totalement différent. Le guide, très professoral, nous explique l'utilisation du pilon, le vannage, la conservation des céréales recouvertes de boue de termitière, le fonctionnement des pièges à rats.

Puis c'est au tour du forgeron, du musicien qui joue du xylophone à languettes métalliques, de l'arc à bouche, du xylophone à calebasses aux sonorités et rythmes étrangement semblables à ceux d'Amérique du sud. Un pseudo guérisseur, le visage dissimulé derrière des lambeaux de peaux de toutes sortes simule une transe toute relative devant un public de femmes pas vraiment convaincues...Peu d'ardeur de leur part mais c'est une découverte pédagogique qui nous permet de mieux comprendre la vie dans le village.

 

 

 

DIRECTION NAMUSHASHA

Notre emplacement verdoyant et ombragé face au fleuve nous séduit tous les 4 !Des gazelles font leur apparition de l'autre côté de la rive. On les observe depuis nos tentes ! Partons pour un drive dans le parc de BWABWATA. D'abord un petit trajet en bateau nous permet d'observer les hippos.

La piste est très sablonneuse et nous avons bien fait de passer par ce drive car notre maigre expérience d 4x4 ne nous aurait pas permis d'éviter l'ensablement et d'accéder aussi facilement très près des animaux.

Nous rencontrons zèbres, Koudous, antilopes locales, girafes, babouins et des colonies de pintades présentes partout en Namibie. Puis ce sont nos premiers buffles par troupeaux immenses. Impressionnant ! Arrivons près du fleuve exactement au moment où une centaine d'éléphants dévale la colline, dans un calme étrange, pour aller s'abreuver. Silence et mouvement !

Un troupeau de buffles entame le même ballet, avec la même tranquillité. Cette scène énorme n'impressionne pas les babouins qui partagent l'espace avec nous.

Et quand la beauté du lodge vient s'ajouter  à l'authenticité du camping....le pied!!!

 

Partager cet article

Repost0
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 01:03
Marché, cocoteraie et cours de cuisine à Hoi An
Marché, cocoteraie et cours de cuisine à Hoi An
Marché, cocoteraie et cours de cuisine à Hoi An
Marché, cocoteraie et cours de cuisine à Hoi An
Marché, cocoteraie et cours de cuisine à Hoi An
Marché, cocoteraie et cours de cuisine à Hoi An
Marché, cocoteraie et cours de cuisine à Hoi An

Partager cet article

Repost0
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 01:50
La Cité interdite de Hué
La Cité interdite de Hué
La Cité interdite de Hué
La Cité interdite de Hué
La Cité interdite de Hué
La Cité interdite de Hué
La Cité interdite de Hué
La Cité interdite de Hué
La Cité interdite de Hué

Partager cet article

Repost0
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 16:21
Hoi An, la ville des lampions
Hoi An, la ville des lampions
Hoi An, la ville des lampions
Hoi An, la ville des lampions
Hoi An, la ville des lampions
Hoi An, la ville des lampions
Hoi An, la ville des lampions
Hoi An, la ville des lampions

Partager cet article

Repost0
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 16:05
Les tombeaux impériaux
Les tombeaux impériaux
Les tombeaux impériaux
Les tombeaux impériaux
Les tombeaux impériaux
Les tombeaux impériaux
Les tombeaux impériaux
Les tombeaux impériaux

Partager cet article

Repost0
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 00:54
Une journee à l'île de Cat Ba, au milieu des villages flottants
Une journee à l'île de Cat Ba, au milieu des villages flottants
Une journee à l'île de Cat Ba, au milieu des villages flottants
Une journee à l'île de Cat Ba, au milieu des villages flottants
Une journee à l'île de Cat Ba, au milieu des villages flottants
Une journee à l'île de Cat Ba, au milieu des villages flottants
Une journee à l'île de Cat Ba, au milieu des villages flottants
Une journee à l'île de Cat Ba, au milieu des villages flottants
Une journee à l'île de Cat Ba, au milieu des villages flottants
Une journee à l'île de Cat Ba, au milieu des villages flottants

Partager cet article

Repost0
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 10:10
La baie d'Along
La baie d'Along
La baie d'Along
La baie d'Along
La baie d'Along
La baie d'Along
La baie d'Along
La baie d'Along
La baie d'Along
La baie d'Along
La baie d'Along

Partager cet article

Repost0
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 09:59
En allant sur Don Van
En allant sur Don Van
En allant sur Don Van
En allant sur Don Van

Partager cet article

Repost0
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 10:24
Le lac de Ba Be dans le nord du Vietnam
Le lac de Ba Be dans le nord du Vietnam
Le lac de Ba Be dans le nord du Vietnam
Le lac de Ba Be dans le nord du Vietnam
Le lac de Ba Be dans le nord du Vietnam

Partager cet article

Repost0
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 10:18

Partager cet article

Repost0

Recherche

Les Pays Visités

Liens